Créations

Exemples de chansons personnalisées
Sur l'air de ''Cœur de Loup'' (Philippe Lafontaine)

Pour les 15 ans de David sur l’air de “Cœur de Loup'” (Philippe Lafontaine)
Chanson chantée par sa grand-mère

Pas le temps de tout te dire
Mais pas l’envie de me taire
Juste assez pour ne pas rire
Et que tu sentes que je suis sincère

C’est un cadeau sans emballage
Et sans pouvoir me défiler
Tu as quinze ans et même si ce n’est pas l’âge
Pour m’écouter

C’était en Juin 2003
Que nous faisions connaissance
“C’est un garçon !”
Oh quelle surprise à ta naissance !

J’ n’avais qu’une seule envie
Te prendre dans mes bras
Te voir grandir, t’épanouir
Et toujours être près de toi !

Pas besoin de beaucoup
Mais pas non plus de peu
Tu étais un bébé doux
Et très, très, très silencieux…

Toujours tranquille, toujours d’accord
Toujours levé aux aurores
Tu m’as surnommée oh quelle drôle d’idée :
Babimama !

Tu es toujours si gai
Sous mes bordées d’amour
Bien sûr que tu sais
Que je t’aimerai toujours !

Le pied dans l’aventure
La tête dans les étoiles
Tu fais parfois le dur
Et t’as changé : y a qu’ toi qui parle !

Je n’ai qu’une seule envie
Te laisser parler
Car oser s’exprimer
Est une clé de succès !

Mon Dadou
Qui grandit
Où vas-tu
Dans la vie ?
Suis ta voie
C’est le conseil de Babimama !

Mon Dadou
As-tu vu ?
Au ciné
On ne va plus
C’est ainsi
Que ta Babimama devient mémé !

Mon Dadou
Profites-en
De la Vie
De tes 15 ans
Je suis là
Même si tu en as marre de moi !

Joyeux A-
Nniversaire
Mon bébé
“Petit père”
Joyeux A
De la part de Babi-grand-mère !

Pas le temps de tout te dire
Je dois quitter la scène
Oh ! Et tu auras beau rougir
Je te chante que je t’aime !

Je n’ai qu’une seule envie
Me laisser tenter
Et devant toute l’assemblée
Te faire un gros baiser !!!

Sur l'air de ''J't'emmène au vent ''(Louise Attaque)

Pour le mariage de Camille et Louis, sur l’air de “J’t’emmène au vent” (Louise Attaque)
Chanson chantée par les amis

Allez v’nez on vous emmène dans l’ temps
On vous ramène à vos 20 ans
Camille oeuvrait pour que Louis excelle
En théorie et en TP de sciences, naturelles

Elle lui professait des cours, particuliers
Et même, jusqu’en soirée déguisée
Dans le carré, de Liège on se rappelle
D’une démo d’amour fusionnel, originelle

Sur les bancs de la fac, vétérinaire
Ils se montrent opiniâtres et volontaires
De leur passion, ils font une profession
Amour, nature, rando, lecture… équitation !

On voudrait pour vous que ça dure, longtemps
Qu’ vous chevauchiez au dessus des ans
Et on voudrait, nous vos amis fidèles
Que votre amour soit un voyage, naturel

(Pont musical)

Camille est celle que Louis, comprend
Belle brune aux allures de pur-sang
« Oui ma chérie » c’est comme ça qu’il rappelle
Qu’elle sera toujours pour lui, son essentielle

Louis est celui que Camille, attend
Drôle et gentil, à l’écoute tout le temps
Son regard bleu, lui donne des ailes
Il sera toujours son cavalier, sa sentinelle

Au château de Boucq on est, réunis
Pour des vétos, le lieu est bien choisi
Non la vie, ne vous rendra pas chèvres
Si tous deux vous donnez, vie à vos rêves

On voudrait qu’ l’amour prenne, les d’vants
Qu’ vous chevauchiez libres dans le vent
Et on voudrait, nous vos amis fidèles
Que votre amour soit une ballade, ascensionnelle

On voudrait pour vous que ça dure longtemps
Qu’ vous chevauchiez au dessus des ans
Et on voudrait, que la belle étincelle
De votre amour soit éternelle inconditionnelle

On voudrait pour vous que ça dure longtemps
Qu’ vous chevauchiez au dessus des ans
Et on voudrait, que la belle étincelle
De votre amour soit éternelle inconditionnelle.

Sur l'air de ``Capitaine Abandonné`` (Gold)

Pour les 60 ans de Frédéric sur l’air de “Capitaine Abandonné” (Gold)
Chanson chantée par les amis

Ouh, ouh, ouh
A Oran où tu es né
Ouh, ouh, ouh
Et dans tout’ la Méditerranée
On sentait en toi Frédéric
Le grand champion footbalistique
La relève de l’Olympique
Petit, mais passionné

Ouh, ouh, ouh
Mais la passion des affaires
Ouh, ouh, ouh
Te détourne de cette belle carrière
Et tu vends, tu roules, tu carbures
Sur

La Côte d’Azur !

Ohé Ohé, les 60 ans ont sonné
C’est fait, c’est fait, ni Platini, ni Pelé
Tu as choisi d’autr’ terrains pour t’exprimer
Et capitaine, dans la banque t’as bien joué !

Ouh, ouh, ouh
Mais t’as pas dit ton dernier mot
Ouh, ouh, ouh
Avec Patrick après le boulot

On sait qu’ tu prépares tes raquettes

Et qu’ dans deux ans c’est la retraite
C’est sur que tu vas en compet’
Tout
Tout déchirer

Ohé Ohé, les 60 ans ont sonné
Ca y est, ça y est , le bel âge, la liberté !
Ohé Ohé, il n’ manque plus que le voilier

La mer, la mer et des îles à visiter
Thierry, Robert, ainsi que Pierre et René
Ohé Ohé, sur l’ bateau de l’amitié

Ohé Ohé, les 60 ans ont sonné
Nathan, Théa, Giovanni à câliner
Avec Jocelyne, à Bandol bien installés
Famille, amis, toute la vie pour profiter !

Ouh Ouh Ouh….

Sur l'air de ''La Javanaise'' (Serge Gainsbourg)

Chanson pour l’ anniversaire de mariage de Solène et Nicolas sur l’air de “La Javanaise” (Serge Gainsbourg)
Chantée par Solène

A l’arrière de ton scooter, j’ai vu l’amour
Et avec toi, la vie à deux, jour après jour,
Ne leur déplaise
Selon toutes hypothèses
Nous nous aimions
Peut-être par provocation ?

Notre mariage dans les champs, sans tambour
Et avec toi, le choix d’une vie de labour
Ne me déplaise
J’aime les gens qui ne disent pas de fadaise
Les hommes qui ont du cran
Et qui marchent droit devant

On n’a pas toujours tenu nos coeurs dans le velours
Mais l’un aidant l’autre, patiemment, tour à tour
Ne nous déplaise
Malgré les doutes et les malaises
On tient bon !
Notre vie, nous l’écrivons

A ton avis qu’avons-nous vu de l’amour ?
De toi à moi, sûrement pas tout, mon amour
Alors, ne te déplaise
Ne filons pas à l’anglaise
Nous nous aimons
Continuons…

Sur l'air de ''Vieillir avec toi'' (Florent Pagny)

Déclaration d’amour pour Jean-Louis sur l’air de “Vieillir avec toi” (Florent Pagny)
Chanson chantée par son épouse

Il regarde à la télé les 12 coups de midi
Et les feuilletons de Zorro le dimanche et le samedi.
Il promène son chien Filou
Ces deux-là s’aiment beaucoup.
Adroit et manuel, il adore bricoler
Tout ce que je lui demande, il sait s’en débrouiller
C’est un amour de mari
Je ne le lui ai pas souvent dit
Alors, écoute-moi Jean-Louis :

Moi, je suis heureuse avec toi
Réconfortée quand tu es là
Oui, je veux vieillir contre toi
Je sais que tu fais tout pour moi.

Nous avons chacun nos défauts et j’ai parfois le moral à zéro
Je fais des erreurs, des maladresses, et je monte dans les vibratos
Je ne fais pas de démonstration
Mais je t’aime à ma façon
Et je voulais te dire en chanson

Tu es l’homme de ma vie
Quelle chance de t’avoir aujourd’hui
Ta gentillesse, ta bonhomie
Font de moi une femme accomplie.

Après toutes ces années, main dans la main
Parents, associés et copains

Nous sommes désormais en vacances
Tous les deux dans notre Provence
Et je veux qu’on se prenne dans nos bras
Là où l’amour n’en finit pas.

Oui je veux vieillir contre toi
C’est mon plus beau rêve ici bas.